A partir du milieu du XVI ième siècle les pêcheurs l’Islois forment une confrérie dont le but est d’organiser l’entraide, de réglementer la pêche, de régir si possible à l’amiable les litiges et d’obliger les pêcheurs à exposer à la vente au profit des l’Islois leur pêche (poissons et écrevisses).
La première mention qui est faite de la confrérie des pêcheurs de Notre Dame de Sorguette date de 1593.
Il est un endroit tenu quasiment secret où les pêcheurs aiment à se réunir et parfois y inviter des amis : c’est au cabanon. Calé sur une petite île ce cabanon se transmet depuis des lustres et de là les pescaire profitent d’une vue reposante et imprenable sur la Sorgue

 
 
 
 
 
 
 
 
 

(Photos Ange Pasquini)

 

Print Friendly, PDF & Email
Partagez avec vos amis ces informations!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter