L’histoire de l’Isle sur la Sorgue se raconte comme une épopée. Ainsi, il était une fois, au XIIéme siècle, une Isle qui surgît du fond des marécages de la Sorgue et qui se dressa comme par enchantement sur des pilotis. L’Isle sur la Sorgue était née. Plus tard, sous le règne du Pontificat, elle deviendra l’une des villes les plus importantes du Comtat Venaissin. De ses roues à aubes et de ses moulins emblématiques, l’Isle sur la Sorgue tirera toute l’énergie nécessaire pour faire prospérer une industrie textile très active du Moyen Age jusqu’au XIXème siècle.
Pour en savoir plus sur les origines avec encore plus de détails, rejoignez le site de la direction du Patrimoine de l’Isle sur la Sorgue.
Avers du sceaurevers du sceau* sigillum *  consulum * insule  * e dominorum * (sceau des consuls de l’Isle)
Auparavant, la ville se dénommait Insule (ou Insulae « de l’Isle ») comme l’atteste la bulle de plomb, sceau des consuls de l’Isle sur la Sorgue. Son avers (côté face), ci-contre représente une truite ployée en pal et son revers (côté pile) les trois consuls vus de face.
En effet, l’une des particularités de l’Isle sur la Sorgue au XIIIe siècle eut d’avoir un système consulaire où seuls les co-seigneurs, et non tous les bourgeois, pouvaient être élus consuls (3 ou 6, avec un mandat d’un an, choisis au sein d’un groupe de 55 co-seigneurs environ) . La ville prend sa configuration actuelle entre les XIe et XIIe siècles, au XIIe siècle elle était   entourée de remparts qui ont été rasés depuis. Six portes  percées dans les murs de la ville donnent accès à quatre quartiers intra-muros. A chaque porte de la ville est associée un pont, qui permet (et contrôle) le franchissement des bras de rivière.
Aujourd’hui, les ponts qui donnent accès à la ville historique sont aux mêmes emplacements que les ponts anciens. Seuls ont changé leur aspect, leur dimensionnement (largeur) et leur système constructif. La ville porte le nom de l’Isle sur la Sorgue, depuis la troisième République suite au décret du 18 août 1890 signé par le président Marie-François Sadi Carnot. Il donnait suite à la délibération du conseil municipal du 2 février 1890 et à la demande de l’administration des postes du chemin de fer.

L’Isle sur la Sorgue (L’Illa de Sòrga, L’Illa de Venissa en provençal selon la norme classique ou l’Ilo de Sorgo, l’Ilo de Venisso selon la norme mistralienne) est une commune française, située dans le département de Vaucluse et dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). Les habitants sont appelés les l’islois.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez avec vos amis ces informations!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Comments

Brève histoire — Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>