Un nego chin d'antanLe Nego Chin (n.c. masculin) est l’embarcation typique de la Sorgue. Cette barque à fond plat (type gondole) était vraiment utilisée par les pêcheurs l’islois (les pescaires). Son maniement assez délicat se fait à l’aide d’une perche, ce qui demande un bon apprentissage surtout pour remonter le courant et passer sous les ponts.
C’est pourquoi très tôt les enfants du village apprennent à le pratiquer pour devenir des pros du maniement du nego chine. On raconte que le nom savoureux de «Nego chin» attribué à cette embarcation légère hérite des échanges verbaux entre pêcheurs qui pour qualifier la mauvaise stabilité de l’embarcation, menaçaient leurs voisins d’être en train de noyer leur chien.
La construction traditionnelle de cette embarcation est maintenue depuis 1978, par Alain Prétot, islois de pure souche, pompier professionnel aujourd’hui à la retraite.
En autodidacte, il s’est initié au métier de charpentier « marine » en retrouvant les bons tracés, les plans et les gabarits et en s’appropriant les règles de l’art des constructeurs d’antan (dont Meunier Rivière maître artisan ébéniste). Il a adapté aussi quelques points (exemple ferrures ou couples en acier) pour profiter des technologies nouvelles.
Dans son atelier, situé au cœur du village, il les construit à partir des sapins de l’Isère « tranquillement pas vite » et à la demande (en moyenne 2 à 3 « nego chin » par année).
Le diaporama ci après retrace les différentes phases de la construction d’un « nego chin » (comptez une trentaine d’heures ).
Apprécier le travail …

(Photos Ange Pasquini)

Balade en négo chin
Les « nego chin » sont sortis à la belle saison pour promener ces dames sur les eaux tranquille de la Sorgue.
nego coulee
Quand arrive la mauvaise saison, ils sont alors mis à l’abri ou coulés dans la Sorgue afin de les préserver.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez avec vos amis ces informations!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.