Partagez sur votre page Facebook
Située à l’angle des rues Danton et Théophile Jean (anciennement dénommée rue des Roues), cette roue à aubes devait en imposer, si bien que les photographes ont eu le plaisir d’immortaliser plusieurs fois. Une carte postale datée du 10 septembre 1905 nous la montre encore en état. Autorisée par ordonnance royale de Louis-Philippe le 31 juillet 1832 dans ses notes de 1939 Julien Guigue la déclarait en ruine (réf 38), une carte postale sans doute datée de cette époque la présente en ruine.
Sur les 5 (6?) roues encore visibles sur les cartes postales il n’en reste plus que 2 aujourd’hui auxquelles il faut rajouter une troisième située un peu plus loin.
Grâce aux progrès de l’intelligence artificielle, nous avons pu redonner un peu de couleurs à cette roue, (pour cela n’hésitez pas à déplacer le rideau vertical via son curseur).


Quelques autres photographies anciennes et d’autres plus récentes

Print Friendly, PDF & Email

Comments

Roue de Casal (aujourd’hui disparue) — Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>